Bubble Post débarque à Mons et à Hornu

Un vélo-cargo, mais aussi un entrepôt à Mons. Et bientôt d’autres véhicules électriques pour la flotte montoise, et une convention avec le Cora d’Hornu, assurent les cadres de l’entreprise... Bubble Post débarque, pleine d’ambition, à Mons-Borinage.

Hilele Henini sera le premier Bubble Post montois.

Hilele Henini sera le premier Bubble Post montois.

Remplacer les gros camions de livraison polluants qui embouteillent les centres des villes par des vélos et camionnettes électriques : c’est la raison d’être de Bubble Post. Le moyen : une logistique bien huilée. Les marchandises sont rassemblées dans un entrepôt situé en périphérie de la ville (à Mons, ce sera à la rue des Archers). De là partent les petits véhicules électriques de livraison. Bubble Post a développé son propre logiciel pour optimiser leurs itinéraires.

En moins de trois ans, l’entreprise gantoise a conquis neuf villes flamandes et Bruxelles ; cet été, elle a pris pied aux Pays-Bas et cet automne, elle débarque en Wallonie. Après Liège et Namur et avant Charleroi, Mons a inauguré officiellement ce vendredi l’implantation de Bubble Post.

A Mons, le lancement de l’activité reposera sur les seules épaules (et les mollets) de Hilele Henini. Bubble Post débarque aussi dans le Borinage. Elle négocie un partenariat avec le Cora d’Hornu pour la livraison des courses à domicile.